Comment choisir votre objectif photo?

 « Quel objectif dois-je choisir ? »

La question est lancée.  Vous ouvrez une page internet : ça y est, vous pénétrez l’univers angoissant des objectifs photos.

Nikon propose plusieurs dizaines d’objectifs et Canon en a tout autant. Ajoutez des dizaines de fournisseurs tiers disponibles et vous réalisez que vous avez le choix parmi des centaines d’objectifs.

Votre cœur s’accélère, votre vision se trouble et vos tempes se glacent pendant qu’une lourde goutte de sueur glisse sur votre visage.

Vous tentez de naviguer dans cet océan errant de page en page. Votre cerveau commence à sentir le brûlé. Vous vous sentez perdu. Vous êtes prêt à renoncer à cette jungle sans foi ni loi quand tout à coup vous repérez enfin quelque chose :

Un article du Photographe Outdoor (lumière divine au son d’un Alléluia)

Un doux rayon de matin caresse soudainement votre visage, un sourire se dessine sur vos lèvres, vos mains cessent de trembler. Comme la lumière au bout du tunnel, vous savez que le chemin sera long mais que vous y arriverez. Oui ! un jour vous ferez le choix d’un objectif.

Ah bon ?! vous trouvez que j’exagère ?

Bon peut-être…

Mais ne me dites pas que choisir un objectif est une partie de plaisir pour vous ?

Je le sais au vu des messages que je reçois de votre part.

Je ne vais pas identifier ici de modèles ou de marques spécifiques, je veux que vous ayez la capacité de déterminer vos propres besoins.

Voyons 6 questions à considérer pour y répondre (avec une petite infographie en bas de page si vous voulez garder l’article sur vous).

C’est parti pour quelques 2339 mots qui vous préserveront quelques années de vie et en tout cas bien des heures d’énervement sur internet.

On fait ce qu’on peut pour aider hein ?

 1- Qu’aimez-vous prendre en photos ?

Photos de paysage, photos de rue, photos de nuit, portraits, animaux, macro… Les genres sont nombreux.

C’est pourquoi le point départ n°1 est de savoir ce que vous voulez photographier afin de choisir le meilleur objectif pour effectuer le « travail ».

Récapitulatif des objectifs conseillés en fonction des genres :

  • Architectures, paysages, nuit utilisent généralement des focales comprises entre 12 mm et 35 mm que l’on appelle des objectifs grands angles.
  • Documentaires, rues, portraits utilisent des focales comprises entre 35mm et 85mm que l’on appelle des objectifs standards.
  • Animalier, sport, nature, macro utilisent des focales comprises entre 85mm et 300mm + que l’on appelle des téléobjectifs

Si vous êtes un peu perdu avec ces chiffres de longueur focale, je vous invite à aller voir rapidement cet article pour comprendre.

Illustration des différentes focales sur une même scène:

illsutrationn de la lonngueur focale sur une photo, classification, nomenclature

Vous pouvez la télécharger avec l’infographie plus bas.

Rien de tout souci n’est gravé dans le marbre évidemment. On peut prendre des paysages au téléobjectif et des portraits au grand angle.

Cependant, pour prendre une photo large d’un paysage, 14 mm vaut mieux que 200 mm.

Conseils :

 « Vous êtes embêtés car vous voulez prendre un peu de tout »

A ce moment, il n’est peut-être pas utile d’acheter un autre objectif. Gardez celui que vous avez. Avec le temps, vous vous voudrez peut-être approfondir un genre et viendra alors l’envie d’un objectif plus spécialisé.

« Vous savez quel genre vous cherchez ? »

Parfait alors on continue.

2- Quelle ouverture maximale ?

 diaphs, ouverture, diaphragme, objectif photo, le photoraphe outdoor

Tout d’abord si vous ne savez pas bien à quoi correspond la notion d’ouverture en photographie, allez voir la vidéo que j’ai faite sur le sujet.

L’ouverture maximale d’un objectif est indiquée par le f/nombre juste après les chiffres de la focale (ex : 18-55mm f/3.5-5.6).

Elle produit deux effets:

Plus votre ouverture maximale est importante (f/petit chiffre) plus :

  1. vous obtenez une faible profondeur de champ vous permettant de produire des jolies bokeh (flou artistique d’arrière plan) ;
  2. vous pouvez shooter en basse lumière sans flash et sans avoir à trop augmenter les ISO.

« Qu’est-ce qu’un bonne ouverture maximale ? »

Un objectif a une bonne ouverture maximale à partir de f/2.8 voire excellente en dessous de f/2.

Petite démonstration : un objectif 50mm f/1 .4 comparé à un objectif 18-55 mm de f/5.6 a quatre diaphragmes de plus. Cela signifie que le premier fera entrer 16 fois plus de lumière que le deuxième à ouverture maximale ! La différence n’est pas mince quand il s’agit de prendre des photos en basse lumière ou lorsque l’on recherche le bokeh.

C’est pourquoi le 50mm sera toujours un bien meilleur choix si vous voulez prendre des portraits que l’objectif 18-55mm. Il n’y a rien à faire.

De même si vous aimez la photo de nuit, avoir un objectif à grande ouverture est un atout énorme !

Souci : plus un objectif a une grande ouverture, plus il est cher.

Quelle solution ?

3- Objectif zoom ou focale fixe?

Nous sommes tellement habitués à pouvoir zoomer avec nos appareils photo et téléphones que beaucoup ne soupçonnent pas l’intérêt d’avoir une focale fixe.

En effet, pourquoi acquérir un objectif fixe plutôt qu’un zoom ?

Pour plusieurs raisons. Voyons les avantages de chacun :

Les avantages d’un objectif « zoom » :

La commodité : cela paraît évident. Vous avez la possibilité de zoomer et dézoomer ce qui vous aide à cadrer comme bon vous semble sans difficultés. En effet si vous êtes un photographe de mariage, vous serez plus à l’aise de passer d’une focale grand angle à un petit téléobjectif sans avoir besoin de changer d’objectif. Question de rapidité.

Les objectifs standards entre 30 et 80 mm évoqués plus haut remplissent très bien ce rôle.

La légèreté et l’encombrement : En effet. Avec un zoom, vous couvrez facilement une plage focale qui équivaudrait à 2 ou 3 focales fixes ce qui vous assure un gain de poids et d’encombrement ;

Pour ces raisons, le zoom est indispensable. Je ne connais pas de photographes qui n’ont que des focale fixes.

Cependant beaucoup en ont en complément (dont votre serviteur) pour les avantages que l’on va voir.

Les avantages de la focale fixe:

La qualité : les objectifs à focale fixe ont souvent un très bon piqué. Ils sont plus nets que les zooms. (11 étapes pour avoir des photos nettes)

L’ouverture : les focales fixes ont des modèles qui ouvrent à 1.8, 1.7, 1.4 voire 1.2 quand un zoom pro ouvre maximum à 2.8 ! Imaginez les gains en termes de profondeur de champ et de shooting en basse lumière. Le jour et la nuit !

Créativité : la focale fixe vous pousse à bouger puisque vous n’avez plus la possibilité de cadrer avec un zoom. C’est excellent pour apprendre à chercher d’autres angles que ceux qui s’imposent à vous.

Poids : les focales fixes sont plus légères que les zooms qui ont une conception plus complexe.

Prix : dernier point et non des moindres, les focales fixes sont bien moins chères à ouverture équivalente que les zooms.

Un objectif 50 mm f/1.8 Nikon tourne autour de 200€ pour une qualité excellente. Vous en connaissez beaucoup des zooms à ce prix là avec une qualité excellente ?

A vous de faire votre choix.

4- de quelles caractéristiques avez-vous besoin?

Voyons d’autres caractéristiques à prendre en compte en photographie de voyage et de paysage.

Distance de mise au point

Si vous voulez faire de la macro, il est l’un des critères déterminants.

Tous les objectifs ne mettent pas au point à la même distance.

A focale équivalente, seuls les objectifs macro permettent de s’approcher très près de ce que l’on désire photographier pour l’avoir plein cadre sans rogner ensuite.

Si vous voulez prendre des choses de près, regardez cet élément.

Stabilisation

Le stabilisateur d’image est un petit moteur situé à l’intérieur de l’objectif qui déplace les éléments d’une manière qui compense votre propre mouvement.

Il permet de repousser de quelques crans le flou de bougé sans avoir à monter les ISO ou ouvrir au maximum l’ouverture. C’est bien pratique.

Il porte différents noms selon les fabricants (Nikon utilise le sigle VR pour Vibration Reduction ou Tamron VC pour vibration compensation).

Bien sûr, les objectifs avec réduction des vibrations sont généralement plus chers que les versions similaires sans stabilisation.

Tropicalisation/résistance aux intempéries

Point assez important pour les photographes de voyage et de paysage que nous sommes.

Les objectifs ont différents niveaux de résistance à l’eau et à la poussière.

Donc, si vous prévoyez d’aller dans des endroits exigeants où il pourrait pleuvoir, tempêter, cracher, poussièrer, il est important de savoir si votre objectif est résistant.

J’aurais envie de vous dire que le terme tropicalisé recouvre la même norme de résistance chez tous les fabricants, malheureusement ils ont encore tous leurs termes qui ne renferment pas les mêmes précautions.

Ne vous laissez pas avoir par leurs jolis mots vendeurs et cherchez à savoir ce qu’il y a derrière sachant qu’un objectif cher a toujours plus de chance d’être bien fini qu’un objectif de moins bonne gamme.

Pour autant la tropicalisation ne concerne plus que les objectifs pro mais aussi moyenne gamme.

Donc à part si vous prévoyez de photographier qu’en studio (mais que faites-vous là alors ?! Je vous le demande), cette notion est importante.

Gardez en tête que si votre objectif est tropicalisé, votre boitier doit aussi l’être pour sortir par tout temps.

Allez un petit effort il n’en reste plus pour longtemps. De toute façon si vous êtes arrivé jusqu’ici c’est que vous êtes méga chaud.

Passons à la douloureuse.

5- Budget – Combien voulez-vous dépenser ?

C’est évidemment le critère principal pour la plupart d’entre nous.

Le but est donc de trouver un objectif de qualité qui correspond à vos attentes tout en rentrant dans votre budget.

Mon approche : offrez-vous le meilleur (ça pourrait bien faire un slogan de café ou de voiture)

Je veux dire que je préfère attendre et payer un peu plus cher un objectif que d’en avoir un moins bon ou deux pour le même prix. Je préfère même payer plus cher un objectif et prendre moins cher un appareil photo (voir comment choisir son appareil photo).

Un bon objectif aura plus d’impact sur vos photos qu’un bon appareil photo.

Ne cédez pas à l’impatience du moment. Attendez un peu si vous n’avez pas tout à fait le budget.

Marques de l’appareil ou constructeur tiers ?

Si votre budget s’y prête, j’aurais tendance à conseiller de restez chez le même constructeur que votre appareil.

Cependant si vous voulez un meilleur rapport qualité/prix ou recherchez une focale précise qui n’est pas proposée par le constructeur, il peut être intéressant de prendre une fabrication extérieure.

Il y a une disparité énorme entre les marques d’où l’importance de bien connaître au moins votre focale et votre ouverture pour ensuite les comparer entre elles.

Par exemple, au moment de l’achat de mon grand angle, j’avais le choix entre le 14-28 mm f/2.8 de chez nikkor qui était naturellement celui que je voulais étant donné que j’ai un Nikon. Il était excellent. Le prix ? Ah oui ! une broutille : 1.300€.

Puis il y avait le constructeur tiers Tamron qui proposait un objectif semblable dans sa gamme professionnelle pour moitié moins cher.

Une fois vu les comparatifs, je n’ai pas hésité.

Comparaison Tamron vs Nikon grand angle le photographe outdoor

Les marques tiers (Sigma, Tamron, Tokina…) font un travail énorme pour se mettre au niveau des marques constructeurs d’appareils Nikon, Canon, Sony, là où ces derniers se reposent sur leur position dominante lié à leur réputation qui n’est plus à faire. Il y en a qui se gave…

A vous de voir les différences en regardant les tests sur internet.

Et pour cela il faut savoir où aller chercher.

6- Où faire vos recherches d’objectif ?

Prospection

Une fois que vous avez une liste d’objectifs possibles qui répondent à vos besoins, vous devez comparer les avantages et les inconvénients de chacun.

J’aime bien faire une recherche google du type « objectif A vs objectif B » pour voir s’il existe un comparatif dessus. La plupart du temps, il y a des sites (francophones ou anglophones) qui ont déjà fait une comparaison.

Vous pouvez également consulter les scores DXOMark et le classement de chaque objectif pour voir comment ils se comparent sur la netteté, la distorsion, etc. https://www.dxomark.com/lenses/ ou encore les fiches détaillées sur les numériques.

J’utilise assez peu les forums. Ca n’est pas assez objectif pour moi même si les avis peuvent être interessants.

Achat

L’autre partie de comparaison se situe dans les prix qui, d’un objectif concurrent à un autre, peuvent se chiffrer à plusieurs centaines d’euros de différences. Est-ce que ca les vaut ? A vous de le déterminer.

Ce qui est sûr, c’est que vous aurez rarement l’objectif parfait pour un prix moindre. Un objectif A aura un stabilisateur quand l’objectif B aura un meilleur piqué. L’un sera tropicalisé quand l’autre aura moins de distorsion. C’est ce qui rend souvent le choix cornélien.

S’agissant de l’achat, nous avons la chance de pouvoir comparer les prix aujourd’hui avec google/shooping par exemple.

Il existe aussi le bon coin pour des objectifs deuxième main. La technologie ne change pas beaucoup en cette matière et ça peut être intéressant.

Conclusion

Vous êtes toujours là ? Parfait !

Je ne pensais pas faire aussi long mais ce sujet ouvre des portes et des tiroirs dans tous les sens.

Pour résumer :

  • Choisissez votre focale en fonction du genre photographique
  • Déterminez si vous avez besoin d’une grande ouverture
  • Pesez les pour et les contre d’une focale fixe
  • Faites attention à la résistance en fonction des endroits où vous allez l’utiliser
  • Comparez, testez, pensez aux constructeurs tiers pour les avoir aux meilleurs prix.

Vous voilà avec un guide assez complet pour faire votre choix. Je vous ai fait un résumé pratique sur une fiche si vous voulez l’avoir avec vous.

Bon je suis épuisé moi 😊

Est-ce que ça vous a aidé ?

Dites-le moi dans les commentaires.

A vos appareils (pardon… à vos objectifs ! Ouh elle est bonne celle-là :))

Alexandre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ebook offert: le guide du photographe outdoor.

Téléchargez immédiatement:

"10 conseils pour réussir vos photos de paysage"

Félicitations! Tout s'est déroulé avec succès. Vous pouvez maintenant aller dans votre boite mail. Si par hasard aucun message n'apparait, allez voir dans vos indésirables. A tout de suite.