Pourquoi on est déçu par ses photos de paysage et comment y remédier ?

 [Note : après avoir lu vos réponses, je pense offrir un super BONUS en vidéos à télécharger. GRATUIT. Ça va me prendre du temps donc j’ai vraiment envie de savoir si ça vous intéresse (détail à la fin)]

[Note 2 : cet article est la suite de J’ai quelque chose à vous dire et j’ai besoin d’aide s’il vous plaît. Si vous ne comprenez pas tout à l’histoire, tout est là]

Ce ne sont pas les défauts de matériel ni de composition ni de lumière ou de réglages qui font que l’on rapporte trop souvent des photos qui nous déçoivent.

Ces raisons-là ne sont que des symptômes.

Les vraies causes sont ailleurs. Selon moi, il y en a trois principales.

Raison numéro 1 : On prend TROP de photos !

Oui! On prend TROP de photos !

L’ère de la photographie numérique a tout révolutionné.

Je me souviens encore de mon premier compact à 14 ans. Tout à coup mon appareil argentique, qui prenait 36 photos sur une pellicule payante, était remplacé par un tout petit appareil qui en prenait à l’infini ou presque.

On pouvait regarder le résultat de ses photos sur un écran et recommencer autant de fois que l’on voulait si l’on n’était pas satisfait. Avouez que c’est extraordinaire !

Aujourd’hui, on peut prendre des photos à l’infini et les partager instantanément au reste du Monde.

Quand on est en vacances, ou dans des beaux endroits, il est facile de rapporter plusieurs milliers de photos. Et je comprends. On ne veut rien rater.

Pourtant c’est absurde !

Imaginez un artiste qui ferait 350 dessins par jour. Il y a des chances pour que le résultat soit moins abouti qu’un artiste qui en fait un par jour ou un par mois.

La quantité n’a jamais fait la qualité.

A part lorsque la chance vous a réuni toutes les conditions. Mais la chance ne fait pas les bons photographes pas vrai ?

Résultat, on a des dossiers plein les disques durs qui débordent de photos qu’on ne regarde jamais.

CONSEIL DU PHOTOGRAPHE OUTDOOR :

Prenez beaucoup moins de photos! FAITES MOINS MAIS MIEUX en choisissant pour chaque photo un sujet bien précis avec la volonté d’en tirer quelque chose.

En avant pour la raison n°2.

Raison numéro 2 : on manque de connaissances

La photographie ne s’apprend pas en un jour.

Les appareils photo sont devenus de vrais ordinateurs pour le meilleur et pour le pire avec des réglages dans tous les sens.

Pour la plupart les notices servent davantage à caler un meuble ou nourrir le feu de cheminée qu’à être lues. Ceux qui se reconnaissent lèvent le doigt.

Pourtant il faut un minimum de savoir et de maitrise pour devenir autonome.

« on n’est pas vraiment un photographe tant que la préoccupation pour l’apprentissage n’a pas été dépassé et que l’appareil n’est pas une extension de soi. C’est là que commence la créativité » Carl Mydans.

Quel enfant ne passe pas des heures à apprendre à faire du vélo avant de pouvoir réellement en profiter ?

Quel adulte ne passe pas des heures à apprendre à conduire avant de se lancer sans réfléchir ? (enfin réfléchissez un peu quand même ;))

Aucun. C’est normal ! Tout apprentissage prend du temps. Nous ne sommes pas des robots.

Le problème, c’est que même lorsque l’on veut apprendre, il n’est pas facile de savoir par quel bout s’y prendre.

La matière est tellement vaste.

Entre la maîtrise de l’appareil, les réglages, le choix du matériel, les techniques de post traitement, l’apprentissage du langage photographique… on peut vite se sentir submergé et ne plus savoir où donner de la tête.

CONSEIL DU PHOTOGRAPHE OUTDOOR:

Il faut le moins possible virevolter d’un sujet à l’autre sans jamais s’arrêter sérieusement sur aucun sujet. On retient moins bien. J’en sais quelque chose. Internet fait perdre la tête à cause de la multitude de contenu proposé.

Il faut donc y aller pas à pas, sujet après sujet, avec méthode.

C’est la meilleure façon de passer plus rapidement au niveau supérieur.

Enfin dernière raison.

Raison numéro 3 : On ne pratique pas assez

Tout le monde sait appuyer sur un bouton. Ce n’est pas difficile.

En revanche, peu savent faire une photo captivante qui a du style, que tout le monde regarde en poussant un « Wow » !

Pour y arriver, il n’y a aucun mystère : il faut prendre des photos.

Que dirait-on d’un sportif talentueux qui ne s’entraîne que de temps à autre quand l’occasion se présente ? Qu’il gâche probablement son talent.

Plus on s’entraine, plus on progresse. Pas besoin de faire un dessin.

CONSEIL DU PHOTOGRAPHE OUTDOOR

Ayez un minimum de régularité dans votre pratique.

Il est mieux de se lancer plein de petits défis tout au long de l’année que de prendre 2300 clichés en une semaine de vacances puis plus rien pendant six mois.

Si vous avez de beaux voyages de prévu, commencez à apprendre petit à petit quelques mois à l’avance.

Votre rythme de progression sera ensuite proportionnelle à votre motivation.

VOILA POUR LES TROIS RAISONS. JE RÉCAPITULE :

Nous sommes déçus par nos photos parce que l’on en prend TROP (1) sans avoir ASSEZ de maîtrise (2) tout en pratiquant trop RAREMENT (3) Diagnostic signé Dr. Photographe Outdoor, spécialité beaux paysages.

[Vous êtes toujours là. Tant mieux. Je vous conseille d’aller juste qu’au bout car vient la partie la plus intéressante avec le BIG BONUS gratuit pour ceux qui veulent !]

Comment dépasser ces raisons qui sont autant d’obstacles à notre progression ?

Il n’y a aucune raison pour que toutes ces raisons soit irrémédiables.

Il est possible d’apprendre avec méthode, en prenant moins de photos mais mieux,  avec des challenges bien précis en tête, pour faire exploser ses compétences et sa créativité.

En lisant vos réponses au sondage, vous m’avez donné un signal très clair sur vos difficultés et sur les résultats que vous cherchiez.

Je m’y suis tellement retrouvé. Ça m’a fait revenir quelques années en arrière quand je me posais les mêmes questions.

C’est idiot mais quand on a compris quelque chose, on a du mal à se rappeler ce qui posait problème avant. C’est pour cela que j’ai vraiment pris du plaisir à vous lire ! Je comprends mieux quoi faire.  Je n’arrête pas de le répéter à mon entourage 🙂

J’ai une vision très précise de comment vous transmettre ce dont vous avez besoin pour passer ces difficultés :

IL FAUT QUE JE VOUS MONTRE LA MÉTHODE COMME SI VOUS ÉTIEZ DERRIÈRE MOI.

Pour la plupart d’entre vous, vous recherchez des tutos pratiques sur le terrain que vous pourrez reproduire.

C’est une excellente idée. La vidéo est un excellent support pour cela.

Mon idée est de créer une masterclass composé de module divisés en vidéos courtes qui s’enchaînent avec méthode. Il y aura des exercices et de l’accompagnement pour que ce soit simple à comprendre et structuré.

Mais ne parlons pas de ça. Je développerai ça plus tard si ça vous intéresse.

VOICI CE QUE J’AI ENVIE DE FAIRE MAINTENANT

Ces derniers jours, je me suis posé une seule question :

Quel serait le meilleur contenu pour vous aider à faire RAPIDEMENT sortir vos photos du lot ?

En mixant vos réponses au sondage avec ma petite tête qui fume ces temps-ci, j’ai pensé à une mini-formation vidéo sur les bases du post-traitement avec en plus 50 presets lightroom à télécharger. 

Je vous enverrai un pack vidéos avec 50 preset :

  • Comment je classe et trie rapidement mes photos;
  • Comment je post-traite point par point une photo de paysage;
  • Les techniques que j’utilise pour accélérer le traitement de mes photos;
  • Comment je les exporte;

+

  • Un pack de 50 preset lightroom avec des styles et des ambiances différentes;
  • La vidéo pour installer les presets dans Lightroom.

Pour ceux qui ne post-traitent pas encore leurs photos , ce sera le moment idéal pour eux de s’y mettre.

Le post-traitement est une phase tellement créative. Vous allez vous amuser !

Pour ceux qui utilisent un autre logiciel que lightroom, c’est bon aussi car ma méthode est reproductible ailleurs. Sauf pour les presets qui ne vous serviront à rien (sauf si vous changez pour lightroom ce que je recommande).

C’est la première fois que je fais ça alors je ne sais pas quand ça arrivera ni quel sera le résultat. Je peux juste vous dire que je ferai de mon mieux.

Maintenant c’est tout SIMPLE (car je n’ai pas envie de bosser pour rien si ça ne vous interesse pas plus que ça)

« VOULEZ-VOUS QUE JE LE FASSE? « 

SI VOUS ETES INTERESSE, vous vous inscrivez ici.

Si vous êtes assez nombreux à le vouloir, je le ferais avec plaisir (je dirais aux alentours de 100/150). J’utiliserais alors cette liste pour vous l’envoyer.

Sinon je la jette et au moins je ne me casse pas pour un truc qui n’intéresse personne.

Dites-moi dans les commentaires si vous voyez autre chose à ajouter dans mon kit. Si je peux, je le ferai.

A vos appareils,

Alexandre

Plus qu'une étape pour recevoir le Guide:

"10 conseils simples pour réussir vos photos de paysage"

Entrez simplement votre prénom et adresse e-mail que je puisse vous l'envoyer.

Félicitations! Tout s'est déroulé avec succès. Vous pouvez maintenant aller dans votre boite mail. Si par hasard aucun message n'apparait, allez voir dans vos indésirables. A tout de suite.